Vous recherchez

Effectuez une recherche sur notre site ou dans nos actualité :

1/12

Actualités

  • L’absentéisme au travail coûte plus de 4000 euros par salarié chaque année

  • Durant deux jours, douze assistantes maternelles du Castelrenaudais...

  • Le dispositif HAPA est une réponse élaborée par la profession, et destinée aux établissements d'hébergement et aide aux personnes âgées.

  • Le CPS-ID, se nomme désormais APS – ASD

L’absentéisme au travail coûte plus de 4000 euros par salarié chaque année

DÉCRYPTAGE - Selon une étude publiée par l’Institut Sapiens, l'absentéisme au travail augmente régulièrement.

Selon la dernière étude, son coût s'élève à près de 108 milliards d'euros par an.

22 nov. 2018 - Mélanie Faure

L'absentéisme au travail coûte cher. Selon une étude publiée par l’Institut Sapiens et relayée par Le Parisien,

le taux atteint 4,72 % dans le privé et 8,34 % dans la fonction publique territoriale. Et cela a des répercussions financières.

En effet, le coût de l'absentéisme des salariés s'élève à 107,9 milliards d'euros, soit l'équivalent du budget de l'Education nationale.

Selon Laurent Cappelletti, directeur de programme à l’Institut de socio-économie des entreprises et des organisations (Iséor),

interrogé par le quotidien, ces chiffres augmentent "régulièrement".

 

Le coût de moyen de l'absentéisme par an et par salarié est de 4059 euros par an et par salarié, et plus précisément de 3521 euros dans le privé et 6223 euros dans le public. Pour le premier, on dénombre 10,1 jours d'absence en moyenne, par an et par salarié, et 17,8 jours pour le second.

Un tiers des motifs évoqués sont les causes inévitables, à savoir les maladies, congés maternités ou encore accidents du travail. Deux-tiers des arrêts concernent les absences de "convenance", pour des raisons psychologiques, tels que les burn-out, ou des raison physiques. La raison ? Dans 99 % des cas, cela s'explique en raison "des conditions de travail dégradées, "des défauts de management de proximité " et "une organisation du travail défaillante". Selon l'étude, "les salariés oisifs ou fainéants" se font rares. 

"Le problème le plus préoccupant est en lien avec une perte croissante de sens des salariés vis-à-vis de leur travail et un manque de considération", analyse Laurent Cappelletti. Pour enrayer le phénomène, les entreprises sont appelées à "améliorer la qualité de vie au travail" et à "éviter les erreurs grossières de management".

Durant deux jours, douze assistantes maternelles du Castelrenaudais ont suivi une formation pour obtenir leur diplôme

de sauveteur secouriste du travail (SST) adapté à la petite enfance et nourrisson.
C’est le Relais assistance maternelle (Ram) de la communauté de communes qui a proposé cette formation.

Leur formateur, Saïd Cohen, durant une matinée, parle de la prévention, puis durant un jour et demi,

leur apprend les gestes de premier secours.
« Cette formation nous rassure, car garder des enfants est une responsabilité.

Il est important pour nous de connaître les premiers gestes à effectuer en cas d’incident avec un petit enfant.

De plus, cela nous permet de nous retrouver et de parler de notre activité entre nous », expliquaient les stagiaires.
A la fin du stage, le diplôme de sauveteur secouriste leur a été délivré. Mais Saïd Cohen qu’il faudra aussi penser à un suivi de cette formation.

Depuis sepembre 2015, Le CPS-ID, se nomme désormais :Acteur prévention secours (APS) – Aide et soin à domicile (ASD)

Le nouveau réferentiel est disponible sur le Site de l'INRS, et sur l'espace quickplace pour les formateurs.

Quelques changements sur la fomre, en particulier les grilles d'evaluation des participants.

Afin de vous mettre à jour, si vous prochain MAC est pour bientôt, vous aurez les dernières modifications, Pour ceux qui n'est pas proche, Nous organisons un séminaire gratuit sur Paris et sur Orléans. Ce seminaire vous donnera les dernières informations sur l'evolution de tous les dispositifs

Le dispositif HAPA est une réponse élaborée par la profession, et destinée aux établissements d'hébergement et aide aux personnes âgées.

Dans le secteur HAPA, le nombre de journées perdues en raison des maladies professionnelles a presque doublé.  De 2008 à 2012 le nombre d'accidents du travail s'est accru de 47% et celui de maladies professionnelles de 73%.

  Les conditions des salariés travaillant dans le secteur laisse penser la poursuite de l’aggravation de la situation :

Pour relever ces enjeux , le SYNERPA dans un premier temps, puis l'ensemble des syndicats professionnels représentant les maisons de retraite, ont sollicité et adhéré au dispositif HAPA, élaboré conjointement avec la CNAMTS/INRS. Ce dispositif vise à mettre en œuvre dans chaque établissement une démarche de prévention aboutie et efficace des accidents de travail et des maladies professionnelles et d’amélioration des conditions de travail.

Le dispositif HAPA prévoit la formation du responsable d'EHPAD et celle d'un AP HAPA (Animateur Prévention du secteur de l'Hébergement et de l'Aide à la Personne Agée)

Nous contacter :

C2S FORMATION
18, RUE JULES ROMAINS

37530 SOUVIGNY DE TOURAINE

 

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

NOUS SUIVRE

N° identifiant région centre : 24 37 03423 37

Siret : 809 167 505 00019 NAF : 7490B

Organisme de formation habilité par l'INRS et DATADOCK